Vernissage exposition 80 lieux de culte dans l'oeil du photographe

Frédéric Guthmann : discours du président lors de l’inauguration de l’exposition au temple Saint-Étienne

Chers amis du patrimoine mulhousien,

L’association « connaissance du patrimoine cultuel mulhousien » (ACPCM) s’est assignée une mission aussi ambitieuse qu’originale : faire découvrir et mettre en valeur près de 900 ans d’histoire religieuse à Mulhouse, de Frédéric Barberousse à nos jours.

Cette ambition doit beaucoup à l’investissement des acteurs du monde cultuel mulhousien. En effet, si des historiens ont été sollicités pour la rédaction des textes de présentation et leur relecture, ce sont bien les représentants des différents cultes qui ont accepté de décrire leurs lieux de prière. Ils ont été soutenus dans leur entreprise pas des passionnés d’histoire, d’architecture et de musicologie qui ont apporté leurs contributions érudites à cet ouvrage. Remercions André Heckendorn qui a su brillamment orchestrer ce titanesque mouvement de coordination en contactant toutes les personnalités locales détentrices de ce savoir, protéiforme et resté trop souvent confidentiel à ce jour.

L’ouvrage qui paraîtra à l’automne est donc le fruit d’un travail collectif, aussi remarquable par sa qualité que par son originalité. En effet, aucun recueil de ce type n’a été recensé à ce jour à notre connaissance. Il apportera, j’en suis sûr, une nouvelle vision de la ville, de sa société, de son dynamisme. Le lecteur attentif, l’observateur avisé, découvrira, en filigrane, dans l’observation des dynamiques qui se dessinent, l’image d’une sociologie en mouvement, entre sphère individuelle, mutations économiques, traditions et avenir. Notre monde évolue vite, mais les mentalités, les modes de pensée ne progressent qu’au terme d’une maturation générationnelle. Le Mulhouse de 2100 sera le fruit de la génération qui est en train de naître ou qui naîtra dans les prochaines décennies. Cela doit nous rendre à la fois humbles, attentifs à nos responsabilités, mais également sensibles à la compréhension des phénomènes contemporains à l’aune de l’évolution, forcément lente, des croyances, des pratiques et des traditions. Quel plus beau sujet de réflexion que celui que propose notre association à travers cet état des lieux, au sens large du terme ?

Vernissage exposition 80 lieux de culte dans l'oeil du photographe


Investissement des acteurs, rigueur de l’approche historique par la direction de la publication, le lecteur disposera donc d’un ouvrage de référence, consacré à l’histoire religieuse, mais également économique, sociale, voire sociologique de Mulhouse. La démarche, si elle prend en compte l’aspect cultuel, se veut en effet essentiellement de portée laïque, indépendante de l’expression religieuse ou philosophique des Mulhousiens, mais curieuse de lire, au prisme de ce qui appartient uniquement à l’appréciation individuelle, l’évolution d’une société urbaine à travers les âges. Il n’échappera à personne que la traduction patrimoniale des cultes, à travers monuments, objets liturgiques, œuvres d’art et instruments de musique figure non seulement le goût de l’époque, mais représente également le reflet de la pensée de ceux qui décident de sa réalisation.

Quel plus bel exemple que le temple Saint Etienne ? Eglise médiévale est agrandie, transformée, construite dans différents styles au Moyen-âge, roman, puis gothique, agrémentée d’une toiture de clocher « à la mode » au XVIIIème siècle. Ses vitraux, du XIVème siècle sont remarquables, exceptionnels tant par leur rareté et leur cohérence que par leur état de conservation. L’église est démolie au mitant du XIXème siècle, car trop petite pour accueillir la communauté réformée. On construit donc le présent temple, en style néogothique, si prisé à l’époque. Les vitraux sont néanmoins conservés, ainsi qu’une partie du mobilier, les orgues sont transférées au temple Saint Jean. En entrant dans ces lieux, qui peut imaginer que le cœur de la ville-république de Mülhausen a battu ici durant près de ses 500 ans d’indépendance ? Qui peut ressentir qu’ici ont été baptisés, mariés, enterrés des générations de Mulhousiens, dans le rite catholique, puis dans celui de la Réforme à partir du XVIème siècle ? Qui se souvient que jusqu’en 1798, les bourgeois de la ville se réunissaient annuellement dans cette église, pour y prêter serment au Magistrat, le gouvernement collégial de la cité ? Cultes, sociologie, économie, politique, tout ce que la ville a connu dans sa longue histoire s’est trouvé mêlé ici jusqu’à la Révolution française et à l’annexion, « volontaire » de Mulhouse à la France. Si l’esprit d’un lieu, même reconstruit, traduit toute l’âme d’une ville, tout le poids du passé, c’est bien celui-ci. Et le fil conducteur de cette histoire, au-delà des croyances et des rites, c’est bien la trace physique du bâtiment qui abrite cette exposition.

Vernissage exposition 80 lieux de culte dans l'oeil du photographe

Dans ce siècle de communication, le « dieu image » est omniprésent.

La photographie constitue le vecteur idéal pour mettre en lumière toute la richesse du patrimoine bâti de notre ville.

Il faut donc rendre hommage à la qualité exceptionnelle des prises de vues effectuées par Olivier Heckendorn, qui a réalisé toutes les prises de vue qui illustreront le livre.

Il a également assuré la composition de l’ouvrage et celle de l’exposition historique, que vous avez été très nombreux à découvrir dans la salle de la Décapole de l’Hôtel de ville.

La présente exposition intervient en marge et en complément du travail historique et patrimonial que l’association a décidé d’entreprendre.

La richesse, la diversité, la beauté souvent, des lieux qui ont été photographiés ne pouvaient pas rester confinés à une seule vue « utilitaire », à fin d’iconographie.

Aussi l’association est-elle heureuse de vous présenter, après l’exposition historique, celle des vues à vocation artistiques prises par Olivier Heckendorn.

Cet événement artistique vous permettra bien entendu de mettre en valeur le talent de ce dernier.

Il sera également l’occasion de constater, une fois de plus, à quel point Mulhouse est une ville passionnante, belle et d’une richesse aussi considérable que méconnue… et j’ajouterais : c’est bien dommage !

A nous, à vous, d’être les ambassadeurs d’une ville aussi intéressante, ouverte et accueillante, d’en vanter les charmes aussi discrets que fascinants.

Je vous remercie pour votre attention et vous convie à passer à la visite des lieux.

Frédéric Guthmann

Président

0 commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.